24 Janvier 2020   |   par Loïc VANDERSCHOOTEN   |   Entrepreneuriat

Il est temps de se convaincre.

CContrairement à de nombreux entrepreneurs que j’ai pu rencontrer depuis quelques années maintenant, je n’ai jamais rêvé de monter mon entreprise. Même au commencement de Studio Floax, l’entrepreneuriat n’a jamais été une finalité en soi. Bien sûr, la liberté que cela apporte, les challenges constants, ou la création de mon propre emploi ont été des éléments déclencheurs, mais ce n’est pas ce qui animait mes rêves les plus fous. D’ailleurs, cela ne l’est toujours pas aujourd’hui, même si je suis convaincu d’avoir fait les bons choix.

En 5 ans, Studio Floax a bien évolué, lentement, sûrement, progressivement. Nous avons fait le chemin vers l’entrepreneuriat petit-à-petit, pendant nos études et accompagnés par de nombreuses personnes.

Il y a un an je démissionnais de mon CDI après quelques mois pour pouvoir me lancer à temps plein et m’investir à 100% (voire 200%) dans cette aventure. Et même si la base de l’entreprise était posée et structurée, tout était à faire. Sans être trop optimiste, il est clair que je ne m’attendais pas à toutes ces petites choses à faire qui finissent par encombrer un quotidien déjà bien rempli. En 4 ans, je n’avais pas mesuré la taille de la marche à franchir.

L'importance de la résilience Pour me lancer, il aura fallu 4 ans, 4 changements d’entreprises pour 4 postes différents. Ce n’est pas le salariat que j'ai décidé de quitter, mais plutôt la création d’entreprise que j'ai voulu essayer.

En tant qu’introverti, entreprendre me paraissait impensable. Mais les années ont passé. Les opportunités, les bonnes rencontres et il faut le dire les coups de pouces que l’on a eu chez Ynov Campus à Nantes, nous ont permis de gagner en confiance dans nos projets.

Ce n’est pas le salariat que nous avons décidé de quitter, mais plutôt la création d’entreprise que nous avons voulu essayer.

Janvier 2019

L’imposture : faire face au doute et au renoncement

Entreprendre, c'est lancer des dés et tenter d'interpréter les résultats.

Mais il est une chose qui nous a pourtant suivie durant cette première année à temps complet : le doute.

Le doute face aux difficultés administratives.

Le doute face aux nouvelles compétences à développer.

Le doute face aux renoncements personnels nécessaires.

En janvier 2019, nous avions 2 projets en cours de développement. Nous voulions, en quittant nos emplois, nous concentrer le plus possible sur le développement de Mirialab, startup en IA dont l’idée nous avait permis de remporter plusieurs concours de pitchs. Après plusieurs années à fonctionner en mode agence, nous étions enthousiastes à l’idée de mettre notre énergie dans le développement d’un produit en lequel nous croyions.

Ce n’est qu’avec plus de difficulté que nous avons dû, 6 mois plus tard, nous rendre à l’évidence : cet équilibre entre 2 entreprises ne fonctionnait pas. Renoncer à l’une d’entre elle fût compliqué, mais salvateur. L’envie revint presque instantanément. Nos chiffres parlent d’eux même avec un doublement de notre chiffre d’affaire tous les trimestres depuis cette décision.

Il est temps de se faire plaisir Une de nos proches nous a rappelé un jour que notre choix d’entreprendre était basé sur la liberté à faire ce qui nous faisait plaisir. À tester, oser, échanger et communiquer comme on le voulait, quand on le voulait et avec qui on le voulait. Et elle même était capable de prendre cette liberté au sein de son entreprise, en passant un diplôme totalement à l'encontre de sa formation pour le challenge, et tout ça en plus de ces heures - déjà nombreuses - à son poste. Alors pourquoi est-ce que cette liberté nous freinait ?

La dernière partie de l’année fût rythmée par ce rappel. Il est clair que c’est la résilience et la capacité des porteurs de projet à garder cette étincelle qui fait rêver leurs interlocuteurs. Pour nous aider dans ces développements, nous nous sommes entourés de personnes compétentes (parfois à nos côtés depuis plusieurs années), mais aussi de professionnel reconnus. Nous avons embauché deux personnes, pour combler nos lacunes et pour nous cadrer dans notre vision des choses.

Et de cette capacité à prendre plaisir, à nous faire plaisir, les projets se sont diversifiés, intensifiés également. Nous avons de nouvelles, et bien plus grandes, ambitions pour les années à venir.

En 1 an, les leçons ont été nombreuses. Nous avons progressé autant que durant les 4 années de création. Nous avons appris à faire. « Publié vaut mieux que parfait » ne cessait de nous répéter notre ancienne tutrice. C’est aujourd’hui nous qui le répétons. Et même si certaines semaines furent plus dures que d’autres. Même si nous avons fait des erreurs. Même si tout ne s’est pas déroulé comme nous l’avions prévu. Nous sommes toujours là, et Studio Floax est en croissance.

Le grand saut Après cette année de découvertes et d’expérimentations, il est temps pour nous de mettre en place tout ce que l’on a appris ! Nous ne regrettons absolument pas notre choix de nous lancer, ni aucune décision prise.

Aujourd’hui Studio Floax va avoir 5 ans, et il est temps d’y croire.

Loïc VANDERSCHOOTEN

Basé quelque part entre Nantes, Cholet et Angers, j'ai cofondé Studio Floax avec Lucas. Développeur de formation, Designer autodidacte mon appétence pour la facilitation et l'expérience utilisateurs me poussent très vite à en apprendre davantage sur le design de services et le management de produits, devenu depuis mon métier. J'écris à propos de Product Design, d'Atomic Design, de gestion de projets (Design Thinking, Agile, Lean, ...), d'entrepreneuriat, mais pas que !

Nos autres articles
Top 4 des tendances UI 2020 !

Parce que les modes sont cycliques, que les tendances sont éphémères… Quelles seront les grandes tendances à explorer en 2020 ?

Design, Developpement et communication, des pilliers complémentaires : guide des usages à maitriser

Comment faire parler le design et le développement, et la communication ? Comment favoriser la transversalité en entreprise ? Nous vous donnons quelques usages et bonnes pratiques pour matriser les codes de la collaboration, voire de la co-création.

Bousculer la gestion de projets en milieux peu propices.

Design Thinking, Agile, Lean... Ces dernières années, la transformation digitale est devenue un des leviers majeurs de modernisation pour les grandes entreprises historiques. Ainsi, l’approche Agile est actuellement en vogue dans [...]

Studio Floax s'implante à la Réunion

Aujourd'hui, nous sommes très fiers de vous annoncer notre toute nouvelle implantation sur l'île de la Réunion, fraîchement labellisée communauté French Tech ! Et comme vous pouvez vous en douter, ce n'est pas un hasard si nous comptons développer [...]

L'importance de trouver le bon nom

Tout bon marin vous le dira, changer le nom d’un navire est de mauvaise augure. En deux ans, notre projet a changé pas moins de 3 fois de nom : Floaxit, LACI, Floaxy. Que ce soit pour des raisons juridiques, techniques ou de communication [...]

Abonnez-vous à notre newsletter

Chaque année, nous vous envoyons un rapide tour d'horizon de nos projets et notre avis sur les tendances qui émergent.

* Nous respectons votre vie privée et vos données personnelles. Regardez nos Mentions légales pour en savoir plus.