22 Août 2018   |   par Lucas BILLET   |   Gestion de Projets

Bousculer la gestion de projets en milieux peu propices.

DDurant mes cinq années d’études supérieures en alternance, si je ne devais retenir qu’un unique concept profondément marquant professionnellement, c’est bien l’inertie des grandes entreprises et administrations pour lesquelles j’ai travaillé.

Ces dernières années, la transformation digitale est devenue un des leviers majeurs de modernisation pour les grandes entreprises historiques. Ainsi, l’approche Agile est actuellement en vogue dans bon nombre de structures pour tenter de faire évoluer les méthodes de gestion de projets classiques qui montrent aujourd’hui leurs limites face au virage numérique de gros paquebots tels que les grandes administrations publiques ou privées.

Des paquebots à forte inertie.A l’énoncé du mot inertie, nous pensons d’abord à la difficulté des grandes administrations à moderniser leurs infrastructures, à la fois informatiques et logistiques. En effet, il est souvent difficile pour ces très gros « paquebots » de suivre la cadence d’évolution des nouvelles technologies. Mais quand on parle d’inertie, on peut également penser aux grandes entreprises pour qui la transformation digitale est actuellement une expression à la mode. Ces structures pour lesquelles il est primordial de montrer une image moderne, digitale et parfois avant-gardiste à leurs clients, se disent prêtes à apporter beaucoup d’efforts à la transformation de leurs méthodes et process, mais force est de constater que la réalité est toute autre.

Ces grandes entreprises et administrations représentent même souvent un milieu peu propice, réfractaire, voire hostile, à ces nouvelles méthodologies de travail : de la gestion des projets au management des collaborateurs, en passant par l’organisation hiérarchique et la conception centrée utilisateurs, la marge de progression est (très) large.

Se libérer des contraintes.En effet, outre l’image que ces entités veulent offrir et refléter, rares sont les entreprises aujourd’hui libérées de ces contraintes. Les grandes structures ont encore un fonctionnement très pyramidal et il est souvent compliqué pour un collaborateur « du bas de la pyramide » de ressentir la confiance de sa hiérarchie, pourtant nécessaire à l’épanouissement et, donc, à la productivité de tous. Au-delà même de ce fonctionnement hiérarchique, il est également aisé de constater la différence flagrante entre les technologies utilisées par ces poids lourds installés depuis des décennies sur leurs marchés et celles utilisées par les startups et autres jeunes entreprises dynamiques et tendances qui sont en train de les dépasser (si ce n’est déjà fait).

Par ailleurs, alors que les méthodologies de projets en cycle en V, ITIL et autres COBIT sont encore souvent les plus utilisées au sein des grandes structures, Agile, Design Thinking et Lean Management sont les nouvelles armes innovantes des start-ups remportant actuellement le marché, au détriment des anciennes.

Des méthodologies à adapter.Or, force est de constater les différences d’interprétations qui peuvent exister au sujet de ces nouvelles méthodologies. Pour appliquer les principes énoncés dans le manifeste Agile et en tirer les meilleurs résultats, nul besoin de mettre en place de manière stricte des outils et méthodes observées ailleurs : il est primordial d’en comprendre le sens et les enjeux afin de bénéficier des mêmes avantages pour la réussite des projets.

Dans le domaine de la créativité, le processus compte autant que le résultat

De plus, il est essentiel de remettre sans cesse en question les méthodes appliquées à un projet. En effet, d’autres méthodologies innovantes existent et pourront être plus adaptées en fonction des contraintes du problème que nous tentons de résoudre. Par ailleurs, il existe mille et une façons de mettre en œuvre une approche de gestion de projets et la remettre en cause en permanence permettra de ne pas reproduire certaines erreurs managériales passées.

Comment Design Thinking, Lean et Agile se complètent. Source : https://hackernoon.com/understanding-how-design-thinking-lean-and-agile-work-together-fe65fd854407

Enfin, il est crucial pour ces entreprises qui tentent d’évoluer pour résister face aux nouveaux entrants de s’appuyer sur l’intuition et la créativité des jeunes générations. En effet, leur appétence naturelle pour le numérique et leur capacité à imaginer et influencer le monde de demain sont autant d’atouts indéniables pour ces structures. L’enjeu majeur est alors de favoriser l’initiative en instaurant l’environnement de travail dont ils ont besoin.

Ce sujet vous intéresse ? C'est celui de mon mémoire de fin d'études !Pour aller plus loin et retrouver mon mémoire de fin d'études dans son intégralité : https://www.slideshare.net/LucasBILLET/design-thinking-agile-lean-bousculer-la-gestion-de-projets-en-milieux-peu-propices. Je serais ravi de pouvoir en discuter avec vous !

Lucas BILLET

Basé sur l'île de la Réunion depuis Avril 2019, j'ai cofondé Studio Floax avec Loïc. Si mon cœur de métier tourne autour du développement Web et mobile (PHP, JS, Angular, Ionic, React, ...), je suis également passionné de nouvelles technologies en général, mais aussi de politique et d'entrepreneuriat. Il est donc possible que j'écrive sur tous ces sujets, mais pas seulement !

Nos autres articles
Les méthodes agiles, pour une gestion plus souple et collaborative

De nos jours, le mot le plus à la mode lorsque l’on parle de structuration des entreprises est l’agilité. Mais en quoi cela consiste ? Quelles sont les méthodologies à mettre en place dans une entreprise ou toute autre organisation et comment cela s’organise ?

En temps de confinement, et si je faisais le point sur mon activité ?

Confiné(e)s chez nous, pour certains en télétravail, pour d’autres en chômage partiel, le virus du COVID-19 nous met des bâtons dans les roues. Et si on en profitait pour prendre du recul sur notre métier, nos méthodes, nous outils de travail?

Comment rendre plus responsables nos méthodes de conception web ?

Après avoir étudié les tendances d'UI design, nous nous sommes penchés sur les possibles futurs de conception technique.

Top 4 des tendances UI 2020 !

Parce que les modes sont cycliques, que les tendances sont éphémères… Quelles seront les grandes tendances à explorer en 2020 ?

Design, Developpement et communication, des pilliers complémentaires : guide des usages à maitriser

Comment faire parler le design et le développement, et la communication ? Comment favoriser la transversalité en entreprise ? Nous vous donnons quelques usages et bonnes pratiques pour matriser les codes de la collaboration, voire de la co-création.

Il est temps de se convaincre.

En 5 ans, Studio Floax a bien évolué, lentement, sûrement, progressivement. Nous avons fait le chemin vers l’entrepreneuriat petit-à-petit. Et s'il était temps de se convaincre de notre potentiel ?

Studio Floax s'implante à la Réunion

Aujourd'hui, nous sommes très fiers de vous annoncer notre toute nouvelle implantation sur l'île de la Réunion, fraîchement labellisée communauté French Tech ! Et comme vous pouvez vous en douter, ce n'est pas un hasard si nous comptons développer [...]

L'importance de trouver le bon nom

Tout bon marin vous le dira, changer le nom d’un navire est de mauvaise augure. En deux ans, notre projet a changé pas moins de 3 fois de nom : Floaxit, LACI, Floaxy. Que ce soit pour des raisons juridiques, techniques ou de communication [...]

Abonnez-vous à notre newsletter

Chaque année, nous vous envoyons un rapide tour d'horizon de nos projets et notre avis sur les tendances qui émergent.

* Nous respectons votre vie privée et vos données personnelles. Regardez nos Mentions légales pour en savoir plus.